ANTIBODIES_pic_9-1 (1).jpg

Antibodies, Daniel Iregui, 2020

CORPS DATA 

11 novembre au 17 décembre 2021

Îlot Balmoral, Montréal

Le projet CORPS DATA, porté par ELEKTRA, présente deux installations interactives ANTICORPS (2020) de Daniel Iregui et RÉSONANCES (2021) de Louis-Philippe Rondeau. Il questionne la place du corps dans l’espace-temps par le prisme des arts numériques. Les visiteurs de l’Îlot Balmoral pourront découvrir ces deux œuvres successivement du 11.11.2021 au 17.12.2021. Faites-en l'expérience, laissez libre cours à votre créativité.

ANTICORPS, Daniel Iregui, 2020

11 au 27 novembre 2021

Alors que nous devenons de plus en plus blasés et déconnectés les uns des autres, ANTICORPS aborde notre détachement lors des vidéoconférences - la forme imposée des rencontres sociales d’aujourd’hui. L’œuvre remet également en question notre vulnérabilité face à ces plateformes accablantes qui nous obligent à renoncer à notre vie privée et à l’intimité des interactions réelles que nous tenions autrefois pour acquises.

 

ANTICORPS est une expérience interactive qui imite ce phénomène et crée une rencontre virtuelle similaire. Au fur et à mesure que les participants se joignent, un système de tracking suit leurs expressions faciales et répond en y superposant divers motifs visuels et sonores. Après chaque interaction, les expériences enregistrées des différentes personnes sont ajoutées à une galerie d’êtres humains qui semblent être désincarnés.

 

N'ayant aucune autre option pour maintenir notre nature humaine sociale, nous sommes obligés d'engager avec les plateformes de communication virtuelles, sans se poser de questions. En plus des risques de sécurité, nous devenons également complètement exposés alors que ces technologies écoutent nos conversations, suivent nos mouvements et étudient nos comportements. ANTICORPS met cela en évidence en visualisant clairement l'action de tracking actif avec des graphiques superposés qui suivent chaque mouvement de nos visages. La pièce remet aussi en question notre conscience de soi : dans la vraie vie, nous ne percevons que les autres autour de nous, jamais nous-même, alors que dans ce scénario de la « nouvelle norme », nous sommes aussi dans la foule que nous percevons, ce qui peut provoquer une pléthore d'émotions allant de susceptibilité à l'insécurité totale. Enfin, cette pièce démontre à quel point il est facile d'être « présent » mais complètement distrait dans de tels contextes, adoptant un semblant d'attention du simple fait d'être présent devant un écran.  

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/5

Credit photo: Iregular

RÉSONANCES, Louis-Philippe Rondeau, 2021

29 novembre au 17 décembre

Résonances (2021)
Résonances (2021)

press to zoom
Résonances (2021)
Résonances (2021)

press to zoom
Résonances (2021)
Résonances (2021)

press to zoom
Résonances (2021)
Résonances (2021)

press to zoom
1/6

RÉSONANCES est une métaphore sur le temps qui défile. Toutefois, au lieu d’exprimer la linéarité du temps, cette installation interactive évoque la manière dont les gestes du présent se superposent à ceux du passé. Tel un écho visuel et sonore, RÉSONANCES représente nos actions antérieures qui resurgissent, amplifiant le présent, et devenant à leur tour passé, telle une perpétuelle mise-en-abîme temporelle. Cette boucle visuelle et sonore permet à l’interacteur de chorégraphier son présent en le construisant sur son propre passé, de manière ludique et singulière.

Vidéo de Résonances, mettant en scène la performeuse Emily Honegger sous la direction de la chorégraphe Milan Gervais, réalisée par Christian Pomerleau et produite par ELEKTRA (en partenariat avec la Ville de Montréal).

Informations

Îlot Balmoral  

1501, rue de Bleury, Montréal, QC H3A 0H3

Accès via l'entrée rue de Bleury

Horaires

Lundi  7h-19h

Mardi  7h-19h

Mercredi   7h-19h

jeudi          7h-19h

vendredi   7h-19h

samedi      11h-17h

dimanche  11h-17h

En partenariat avec 

MONTREAL_600_280.jpg
LKogoi.jpg