Nemo 21-22 affiche de l_exposition au delà du réel __.jpg

Némo – Biennale Internationale des Arts Numériques de la Région Île-de-France, produite par le CENTQUATRE-PARIS. 

4e édition

9 octobre 2021 - 9 janvier 2022

Nemo 21-22 affiche de l_exposition au delà du réel __.jpg

Depuis 2010, la collaboration entre ELEKTRA et la Biennale Némo permet à des artistes québécois d'y participer et de renforcer leur présence en France. 

Cette année, à l’occasion de la
4ème édition de la Biennale Némo produite par le CENTQUATRE-PARIS, ELEKTRA présente la performance Falaises de Alexis Langevin-Tétrault, Guillaume Côté et Dave Gagnon et l’installation I Heard There Was A Secret Chord de Daily tous les jours (Mouna Andraos et Melissa Mongiat)

Consacrée aux arts numériques, aux performances audiovisuelles, au spectacle vivant en prise avec les nouvelles technologies ainsi qu’aux rapports entre arts et sciences, Némo – Biennale internationale des arts numériques de la Région Île-de-France, présente dans 30 lieux franciliens différents, des expositions, spectacles, performances, concerts et rencontres pendant 3 mois. Pour cette 4ème édition, la Biennale Némo explore une nouvelle thématique : Au-delà du réel ? Révéler l’invisible par les arts numériques, les sciences et les technologies.

I HEARD THERE WAS A SECRET CHORD, 2017

Screen Shot 2021-10-07 at 2.57.19 PM.png

I Heard There Was a Secret Chord © Daily tous les jours, Melissa Mongiat & Mouna Andraos.

Photo: Stephen Chung

Un projet de Daily tous les jours (Melissa Mongiat & Mouna Andraos)

Sans le savoir, partout dans le monde, des centaines de personnes écoutent en même temps Hallelujah de Leonard Cohen. I Heard There Was a Secret Chord est une chorale alimentée par les données de ces auditeurs·trices, qui démystifie cet hymne universel au travers d’une expérience sensorielle

L’installation est une pièce octogonale où sont suspendus des micros. Ces derniers n’ont pas pour but d’enregistrer les voix ni d’en augmenter le volume, mais de les transformer en vibrations. Ainsi, lorsqu’une personne fredonne dans un micro, le sol vibre sous son corps, l’intensité de la vibration augmentant selon le nombre de personnes qui fredonnent.

Une commande du Musée d’art contemporain de Montréal, en collaboration avec l’Office national du film du Canada.

FALAISES, 2019

Falaises combine les pratiques musicales des compositeurs Guillaume Côté et Alexis Langevin-Tétrault avec le travail de l'artiste visuel Dave Gagnon.

 

A mi-chemin entre l'installation artistique et l' art vidéo , le collectif propose une performance utilisant des outils audionumériques et des synthétiseurs modulaires , qui perturbent en temps réel les projections vidéo et la matière lumineuse présentées sur un dispositif multi-supports unique.

 

L'esthétique de l'œuvre exploite la dichotomie sonore entre bruit et tonalité, ainsi que le jeu du moiré, des ombres et des anomalies visuelles.

 

Le résultat est une œuvre fascinante, structurée mais vivante, évoquant la contemplation d'un orage lumineux au bord du gouffre .

Opening night of the Nemo Biennial 

October 9, 2021 - 8:30 - 11:30PM

Screen Shot 2021-10-07 at 3.03.09 PM.png

Falaises © Alexis Langevin-Tétrault, Guillaume Côté & Dave Gagnon Photo: David Gallard

Avec le soutien du Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée (FFQCD) et de la Délégation Générale du Québec

logoCoopFranceQuebec_h2 (1).png
NEMO 21-22 logo NOIR.jpg