top of page
Shu Lea Cheang

Shu Lea Cheang

Virus Becoming

2022

BIO

Cheang est une artiste et une cinéaste qui s'engage dans des pratiques artistiques de piratage des genres.
Célèbre pionnière du net art avec son œuvre BRANDON (1998-99), elle a représenté Taïwan avec l'installation 3x3x6 à la Biennale de Venise (2019). Créant son genre de « Sci-fi New Queer Cinema », elle a réalisé quatre longs métrages : FRESH KILL (1994), I.K.U. (2000), FLUIDø (2017) et UKI (2023). En 2023, elle a projeté d'UKI à la LAS Art Foundation, au Centre Pompidou, au MoMA, à l'ICA, etc. Elle expose actuellement RED PILL (2023) à Hope, Techno-Humanities (Museion) et UTTER (2023) à Attention After Technology (Kunsthall Trondheim).

Réseaux sociaux de l'artiste

Social media icons-01.png
Social media icons-03.png
Social media icons-02.png
Virus Becoming

Vidéo HD, son

Dérivé d'UKI (2023) de Cheang, Virus Becoming (2022) est une esquisse en 3D de la naissance du virus UKI. Reprenant l'intrigue d'UKI, Virus Becoming suit la trajectoire de Reiko, une humanoïde défunte, jugée superflue, jetée à l'Etrashville par Genom Corporation. Reiko déballe ses parties électrocorporelles pour se réinitialiser à l'existence. Rencontrant les habitants de l'Etrashville : les trans-mutants, les hackers, les codeurs, les migrants, les réfugiés et les travailleurs locaux, Reiko passe par une série de trans-formations et de codages, émergant finalement en tant que UKI, le virus.

bottom of page